…attentions aux blessures !

genou

A chaque activité sportive ses propres spécificités : technique, tactique, physiologique, …

Du point de vue biomécanique, le cyclisme est un sport très particulier puisqu’il regroupe l’homme et son vélo. Le réglage de ce dernier se doit d’être personnalisé au maximum en fonction des caractéristiques morphologiques de son propriétaire dans un but de confort et de performance. La moindre erreur peut avoir des conséquences douloureuses pour le cycliste, qui dans certains cas n’aura pas d’autre choix que l’arrêt total de sa pratique.

Généralement il faut non seulement s’assurer que la position est bien réglée mais que les accessoires sont bien positionnés : selle horizontale, recul de selle correct, distance selle cintre correcte permettant une position buste incliné avec bras cassés, guidon suffisamment bas pour permettre l’inclinaison naturelle du buste, hauteur de selle correcte en fonction de la valeur de l’entrejambe mais aussi le la longueur des manivelles et de la longueur des pieds et métatarses, cocottes à la même hauteur et suffisamment redressées pour éviter une hyper flexion des poignets. La position commence aussi par le choix des chaussures et il est nécessaire de vérifier que le pied ne sera pas ni trop serré ni trop large mais aussi que les cales pourront être réglées correctement en recul.

Enfin la selle doit être parfaitement adaptée et avoir une déformation dans le temps qui ne change pas la position du « creux de selle ».

Traiter les pathologies en cyclisme c’est commencer par vérifier l’origine de celle-ci sur le vélo qu’utilise le cycliste et ensuite de vérifier sa position par rapport à sa morphologie, sa souplesse, et son activité cycliste.