…antérieure superficielle.

Superficial-front-linesLa chaîne musculaire antérieure et superficielle présente le rôle fonctionnel de l’équilibre sur le plan Sagittal
Autant la chaîne superficielle postérieure permet la contraction de l’arrière du corps et s’étire lorsque l’on se penche en avant, autant la chaîne antérieure superficielle présente l’inverse.

Nous avons donc 2 bases importantes de notre qualité bipédique : la posture rectiligne et l’équilibre avant-arrière qui nous permet d’avancer.

Le tracé de la chaîne antérieure superficielle

La chaîne musculaire superficielle antérieure suit le tracé suivant :
Phalanges -> périoste du tibia -> Droit antérieur -> Droit abdominal -> Fascias pectoral et sternal -> Sternocléidomastoïdiens (SCM).
Son fonctionnement est très réactif, c’est-à-dire qu’il y a contraction lorsque le corps s’incline vers l’arrière, afin de permettre l’équilibre (la chaîne postérieure est en permanence en contraction pour tenir la rectitude).

Particularités de la chaîne antérieure superficielle

La terminaison au niveau des SCM est très proche de l’oreille et donc du centre de l’équilibre (oreille interne). Ainsi, son rôle dans l’équilibre prendra son origine ici.
Ce fonctionnement réactif, avec peu de masse musculaire pour soutenir le corps, engendre des muscles généralement forts et peu endurants.

Dysfonctionnement

En cas de gestes répétitifs sollicitant les muscles de cette chaîne musculaire, il arrive assez fréquemment que d’autres muscles interviennent rapidement (faible endurance), provoquant des compensations très néfastes à la posture (les psoas notamment).
Ainsi, un travail de réhabilitation de cette chaîne musculaire passera en priorité par un travail de force/vitesse (force avec proprioception par exemple) pour lui permettre de fonctionner normalement.
Ensuite seulement le développement de l’endurance spécifique sera possible.

Pour aller plus loin…

Cette chaîne musculaire antérieure superficielle débute sur la face dorsale des orteils au niveau des extenseurs courts et longs des orteils, incluant le tibial antérieur. Ces muscles se fixent sur la tubérosité tibiale antérieure. De cette tubérosité tibiale (au niveau supérieure), la chaîne antérieure superficielle passe par le ligament rotulien et monte au travers le tendon rotulien (insertion des quadriceps). Au niveau du quadriceps, le droit antérieur est originaire du bassin. C’est à ce niveau que la chaîne antérieure superficielle se fixe (épine iliaque antéro-inférieure = AIIS). Juste au-dessus, nous retrouvons l’épine iliaque antéro-supérieure (ASIS), point de continuité de cette chaîne musculaire pour aller jusqu’au tubercule pubien qui permet de passer au muscle droit de l’abdomen. Cette pièce osseuse est coupée en deux par la ligne blanche. Le muscle droit de l’abdomen s’attache sur le tubercule pubien et sur les 5, 6 et 7èmes côtes ainsi que sur le sternum (appendice xiphoïde sternal). De l’appendice sternal, la chaîne antérieure superficielle se prolonge jusqu’à l’os temporal (insertion du mastoïdien). Les sternocléidomastoïdiens (SCM) sont donc reliés au fascia crânien qui passe par l’arrière du crâne.