Le brocoli.

brocoli

Un super-aliment…késako ?

On entendu de plus en plus souvent ce terme de super-aliment. Qu’entends-on par super-aliment ?
C’est tout simplement un aliment qui regroupe un nombre de bienfaits incroyable, et qui devient incontournable dans l’alimentation :

  • Le brocoli, riche en Fibre. Indispensables dans notre alimentation, les fibres alimentaires permettre d’améliorer le transit intestinal, diminuent le taux de cholestérol, réduise l’augmentation de la glycémie permettant ainsi de limiter le stockage des graisses et préviennent de certains cancers.
  • Le brocoli, riche en vitamines et minéraux et oligo-éléments. Le brocoli est également très riches en micro-nutriments. Il contient des vitamines tel que les vitamines C, vitamines K et vitamines B9. Pour vous donner une idée, le brocoli contient deux fois plus de vitamines C (à poids égal) que l’orange ! Il contient des minéraux : calcium, potassium, phosphore, magnésium. Mais également certains oligo-éléments : zinc, fer, manganèse, cuivre, nickel, fluor, cobalt, iode, sélénium. Des éléments indispensables pour rester en bonne santé !
  • Le brocoli, riche en antioxydants. On peut trouver dans le brocoli deux antioxydants, la lutéine et la zéaxanthine, qui participent au pigment maculaire de l’oeil. Son rôle est de filtrer la lumière bleue, source potentielle de stress oxydant. Ils ont un rôle protecteur vis-à-vis de la DMLA et de la cataracte.
  • Le brocoli est faible en calorie. Composé à 90% d’eau, le brocoli est faible en calorie : Valeur pour 100G : 25Kcal, 3g de protéines, 2,4 de glucides et 0,4g de lipides. Cela permet de le consommer toute l’année, que ce soit en période de prise de masse ou de sèche !

Ces 4 points pourraient déjà faire du brocoli un super-aliment ! Et pourtant, celui-ci nous réserve encore beaucoup d’autres (bonnes) surprises que les chercheurs découvrent au fur et à mesure dans cet aliments tout à fait étonnant !

Le brocoli : un anti-oestrogène naturel

Chez l’homme comme chez la femme, une partie de la testostérone peut être converti en oestrogène via l’enzyme aromatase. Si cette transformation est trop importante, les conséquences sont alors catastrophiques :

  • Fonte musculaire
  • Accumulation de gras au niveau abdominal
  • Baisse de la libido
  • Risque de maladie de la prostate

Une élévation du taux d’oestrogène pouvant donc entrainer une accumulation de graisse dans le corps et entraver le développement musculaire, il est donc primordial pour tout pratiquant de musculation de remédier à ce problème !

Et c’est là que le brocoli intervient !! Celui-ci contient du l’indole-3-carbinol, une substance qui permet de limiter fortement la transformation de la testostérone en mauvais oestrogène. La consommation de brocoli vous permettra donc de garder un taux elevé de testostérone et ainsi développer plus de masse musculaire !

Le brocoli : un anti-inflammatoire naturel

Un groupe de chercheurs de l’Université de la Californie à Los Angeles à montré que le sulforaphane, un composé que l’on retrouve dans le brocoli, diminuerait l’inflammation causée par l’allergie. Le composé stimulerait des enzymes qui protègent les conduits respiratoires des agressions extérieures, comme la fumée de cigarette ou la pollution en général. Résultat: moins d’inflammation.

Le brocoli pour lutter contre le cancer !

Des nouvelles études ont également démontrées que le brocoli permettait de lutter contre de nombreux cancer comme celui de la prostate ou encore du cancer du sein ! Lorsque la plante est endommagée (lorsqu’on mange le brocoli), une enzyme convertit ces glucosinolates en sulforaphane et d’autres substances. Celles-ci ont des propriétés anti-cancer et anti-oxydantes selon de multiples mécanismes.

 

10 bonnes raisons d’en consommer.

Plus question de dire «beeeurk ! Du brocoli !». Le brocoli est vraiment un superaliment. Voici 10 raisons de manger du brocoli :

#1- Si on le cuit parfaitement, c’est vraiment bon. Le truc : il doit garder sa belle teinte verte. On le fait cuire al dente – encore un peu croquant! – pas plus que 4 minutes. Autrement, s’il est trop cuit, son goût et sa texture (mou, gorgé d’eau, fade, etc.)  sont infects! De plus, pour garder toutes ses vertus, il est préférable de le consommer cru ou vraiment pas trop cuit.

#2 Il est vraiment un super-aliment ! Même s’il est composé presque entièrement d’eau (90%), il contient beaucoup de fibres, est riche en divers minéraux (potassium, calcium, phosphore, magnésium), compte peu de glucides et est aussi une source exceptionnelle de vitamine C, de vitamine K et de vitamine B9 (acide folique). Impressionnant!

#3- Il a des pouvoirs anti-inflammatoires au niveau de notre système respiratoire. Il permet de diminuer les dommages causés par les polluants (pollution, fumée de cigarette, etc.).

#4- Le brocoli protègerait les hommes du cancer de la prostate. «Encore un peu de brocoli, chéri?»

#5- Le brocoli contient des antioxydants –  la lutéine et de la zéaxanthine – qui sont de grands protecteurs de notre vision. Alors, pour avoir de bons yeux, on croque une carotte, mais aussi du brocoli!

#6- Le brocoli nous donne une belle peau. Il est riche en diverses vitamines ce qui favorise le renouvellement cellulaire et régénère plus vite les tissus endommagés.

#7- Le brocoli est un allié dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires. En manger permet du même coup de diminuer le taux de mauvais cholestérol et d’augmenter le taux du bon cholestérol. Le brocoli améliore aussi la fonction musculaire de notre cœur.

#8- Des chercheurs ont trouvé qu’un composé du brocoli pourrait aider à prévenir ou traiter le cancer du sein. Manger du brocoli, ça ne doit donc pas nuire !

#9- Le brocoli prévient les crampes musculaires, car il est riche en potassium et en vitamine B. Les sportifs peuvent donc combler leurs besoins en potassium en introduisant du brocoli dans leur alimentation.

#10- Ça vous donne l’occasion de regarder cette petite BD très drôle sur l’utilisation du brocoli !