Transport par le sang !

 donnez-votre-sang-pour-sauver-des-vies-et-pour-sauver-la-votre1

Le sang est essentiel au fonctionnement de l’organisme. Il est mis en circulation par le cœur à travers un réseau interne d’artères et de veines, depuis avant la naissance jusqu’à la mort, fournissant de l’oxygène et autres substances essentielles aux tissus et organes de notre corps. Il permet aussi l’extraction du gaz carbonique et des autres produits résiduels qui pourraient nous empoisonner. Le sang aide aussi à détruire des micro-organismes porteurs de maladie, et par sa capacité à coaguler, il représente une partie importante du mécanisme de défense naturelle de notre organisme.

Le sang n’est pas simplement un liquide. Sa viscosité notable est due à la présence de millions de cellules dont les activités en font un tissu du corps autant qu’un os ou un muscle. Il est constitué d’un liquide incolore appelé Plasma dans lequel flottent des globules rouges, des globules blancs, et de très petites cellules appelées plaquettes.

compsang

Le Plasma

Le plasma est constitué principalement d’eau. En tant que liquide, il peut diffuser à travers les parois des capillaires. Il est donc directement en contact avec le liquide extracellulaire. Le Plasma est un véhicule pour le transport des carburants importants tels que le glucose et les lipides de base. Parmi les autres substances acheminées par le plasma, se trouve le fer, indispensable à la formation de l’hémoglobine (pigment transportant l’oxygène), et de nombreuses et importantes hormones.

Le Plasma se compose donc d’une solution aqueuse, de substances minérales, nutritives et de faibles quantités de molécules aussi essentielles que les hormones, plus d’autres constituants fondamentaux, les protéines qui en forment la majeure partie.

Les protéines plasmatiques sont divisées en deux principaux types : l’albumine et les globulines.

L’Albumine est fabriquée par le foie. C’est à la fois une source de nourriture pour les tissus, et le responsable de la pression osmotique qui maintient la partie liquide du sang dans les vaisseaux.

Les plus importantes des globulines sont probablement les anticorps chargés de la lutte contre l’infection. De plus certaines globulines jouent un rôle, conjointement avec des cellules, dans la coagulation du sang.

Les Plaquettes

Les plaquettes sont les plus petites cellules du corps. Les plaquettes ont une fonction fondamentale : la coagulation du sang quand une hémorragie doit être arrêté avec l’aide d’une douzaine de composés biochimiques.

Les Globules Rouges

Les globules rouges jouent le rôle de transporteurs pour l’oxygène depuis les poumons jusqu’au tissus. Après quoi ils se chargent de gaz carbonique et le ramène aux poumons. Ils peuvent assurer cette fonction car ils contiennent des millions de molécules d’hémoglobine.

Ils sont fabriqués dans la moelle osseuse. Jusqu’à l’adolescence, la moelle de tous les os participe à l’élaboration des globules rouges, mais après l’âge de vingt ans, seule celle de la colonne vertébrale, des côtes et du sternum la poursuivra.

L’organisme a une remarquable capacité de contrôle du nombre de globules rouges en circulation, en fonction de ses besoins. Si beaucoup de sang perdu, si la quantité d’oxygène parvenant aux tissus décroit en raison d’une défaillance cardiaque ou par la réalisation d’un effort physique intense ou parce que le sujet est en haute altitude, immédiatement la moelle osseuse accélère la production. Les sportifs ont deux fois plus de globules rouges que les sujets sédentaires.

Les Globules Blancs

Les globules blancs ou leucocytes interviennent dans la lutte contre les maladies. Ils sont classés en trois groupes principaux : les Polynucléaires, les Lymphocytes et les Monocytes.

Les Polynucléaires combattent les bactéries, les protéines étrangères, et empêche la coagulation du sang à l’intérieur des vaisseaux.

Les Lymphocytes jouent un rôle fondamental en tant que responsables de l’immunité de l’individu à la maladie en élaborant des antitoxines. Ils participent à la formation des anticorps ou d’autres substances aidant l’organisme à résister aux agressions bactériennes.

Les Monocytes absorbent les bactéries et les débris cellulaires résultant d’une attaque bactérienne.

Les globules blancs sont fabriqués dans la moelle osseuse.