Le tubeless… !

 tubeless1

En 1999, Mavic lançait les pneus VTT tubeless Crossmax. Une technologie qui n’arrivera dans le domaine du vélo route qu’en 2006. Encore aujourd’hui, les pneus vélo tubeless ne font pas l’unanimité et leur diffusion reste limitée face à son homologue tubetype ou aux boyaux. Difficile de se faire une place face à deux solutions éprouvées qui ont tout le temps de se faire une place très confortable dans les habitudes des cyclistes !

Les pneus vélo route tubeless ne manquent pourtant pas d’atouts et après avoir donné lieu à de nombreuses querelles de clocher et surmonté quelques conservatismes, il commence à convaincre. Premier atout du tubeless, une résistance au roulement grandement diminuée grâce à l’absence de chambre à air. En effet, sur un pneu vélo tubetype, lors du pédalage, un frottement est généré entre le pneu et la chambre à air, entraînant une perte de rendement. Les pneus vélo tubeless nécessitent par ailleurs une pression de gonflage inférieure aux pneus à chambre (1 bar en moins). Une caractéristique majeure qui a une incidence majeure sur le confort, mais aussi sur la motricité sur chaussée dégradée puisque le pneu tubeless épousera au mieux les aspérités du terrain. Question poids, les tubeless affichent des valeurs identiques à un ensemble pneu et chambre, même si certains modèles peuvent se révéler un plus lourds.

En ce qui concerne les crevaisons, les pneus vélo route tubeless présentent encore un autre avantage. Puisqu’ils sont dépourvus de chambre à air, il n’y a plus de risque de crevaison par pincement. En outre, avec l’utilisation d’un préventif, les petites crevaisons seront immédiatement réparées. A l’instar des boyaux, il est également possible de rouler quelques kilomètres avec un pneu crevé sans endommager la roue. Pour la réparation, l’application d’une rustine suffit, des curatifs existent également. Dernier recours, le montage d’une chambre à air dans le pneu !

Pneu vélo route tubeless : un poids en hausse ?

Les pneus tubeless nécessitent des jantes adaptées. A l’instar des pneus de voiture, les tubeless vélo assurent leur étanchéité grâce à une tringle retenue par des lèvres disposées sur la jante (ainsi que par une couche de caoutchouc sur la carcasse). Cette caractéristique impose un montage spécifique, sans outil avec lubrification de la jante afin de ne pas l’endommager. De plus, le pneu doit être parfaitement aligné avec la jante lors du gonflage afin d’assurer l’étanchéité et une pompe puissante, voire un compresseur, est indispensable. Le montage demande donc une certaine vigilance, sans toutefois demander de compétences particulières. En outre, le principe du tubeless, avec un pneu fermement retenu à la jante, permet de réduire considérablement les risques de déjantage. Cependant, en raison de sa construction assez complexe indispensable pour assurer l’étanchéité, une roue vélo tubeless est sensiblement plus lourde qu’une roue boyau. Une caractéristique qui tend qui tend à réduire l’avantage procuré par le poids contenu du pneu vélo tubeless. Par ailleurs, les tubeless tendent à perdre très vite en pression.

L’offre de pneus tubeless est encore réduite : seuls Schwalbe et Hutchinson en proposent pour le vélo route. En ce qui concerne les roues vélo tubeless, on trouve DT Swiss, Campagnolo, Fulcrum et Shimano. Contrairement aux pneus vélo et aux boyaux, il sera donc plus compliqué de trouver des tubeless adaptés pour un type de pratique précis ou pour des conditions météo particulières, comme les pneus hiver par exemple.

L’apparition du pneu tubeless est une nouveauté technologique dans le milieu du cyclisme. La possibilité pour le cycliste de ne plus avoir de chambre à air offre une multitude d’avantages. Parmi eux la souplesse et le confort proche d’un boyau, la simplicité du montage, l’excellent compromis rendement/poids.

Des jantes spéciales et adaptées

Cette possibilité est offerte par l’achat de jantes spécialement conçus pour la monte de pneus tubeless. Elles possèdent une conception spéciale avec une lèvre de chaque coté pour retenir le pneu et assurer l’étanchéité. Les jantes pour tubeless sont conçues avec des rayons qui ne traversent pas la roue pour assurer l’étanchéité. C’est exactement le même principe que pour les voitures. Du coté de la valve, celle-ci est étanche peut se démonter.

A noter qu’à même modèle, les jantes pour pneu tubeless sont légèrement plus lourdes du fait de la conception.

Une monte facilité et simple

Les premiers pneus tubeless étaient compliqués à installer, et il était nécessaire d’avoir un compresseur à porté de main pour faire gonfler et entendre le « pop » de mise en place. C’est désormais chose résolue. En effet, désormais une simple pompe à pied ou à main suffit.

En revanche du coté de l’installation du pneu sur la jante, vous rencontrerez quelques duretés, car la tringle d’un pneu tubeless est conçue plus résistante, donc plus dure à faire passer. Vous devrez également vous passer de démonte pneus car ceux-ci endommagent la tringle. Tout se fait avec les doigts !

Une bonne résistance à la crevaison

L’avantage du pneu tubeless est que l’on peut ajouter lors du montage un fluide spécialement conçu pour boucher les petits trous en cas de crevaison. Le principe est simple, en cas de crevaison, il faut rouler pour que le fluide bouche le trou. Compensez ensuite le manque de pression par un petit coup de pompe.

En cas de grosse crevaison, comment fait-on ? Et bien aucuns soucis, il vous suffit d’emmener votre trousse de secours classique avec une chambre à air. La valve de la jante pour tubeless se démonte pour vous laisser insérer votre chambre à air à l’intérieur du pneu.

Grosse polyvalence, car les jantes pour pneu tubeless (technologie 2 Way Fit par exemple) acceptent sans aucun soucis les pneus vélo classiques à chambre à air.

Peu de fabricants de pneus tubeless

A ce jour, la marque la plus connue est Hutchinson et ses concurrents ne sont pas nombreux sur le marché. Il n’y a donc pas beaucoup de choix d’achat. Pour le genre de pneu à choisir, consulter notre rubrique pneu vélo à chambre à air

Peu de fabricants de jantes tubeless

Dans le même genre, le nombre de fabricants de jantes pour le tubeless est faible. Fulcrum et Campagnolo et désormais des jantes carbone à pneu tubeless comme Corima.