La course sur route !

10850247_10152563909511872_4001600079758137050_n

  • Prendre ses bidons et son ravitaillement.
  • Aller s’échauffer toute l’équipe ensemble.
  • Aller à la présentation de l’équipe tous ensemble. Signer la feuille d’émargement.
  • Aller au contrôle des braquets (Obligatoire pour les Cadets et les Juniors entre eux).
  • Prendre le départ en étant placé en tête du peloton.
  • Ne pas attendre d’avoir faim pour grignoter, il faut s’alimenter régulièrement par petit morceau et mettre les papiers dans ses poches.
  • Ne pas attendre d’avoir soif pour boire, il faut consommer le plus régulièrement possible des petites gorgées, toutes les dix minutes environ, il faut boire un bidon par heure.
  • Il faut anticiper son attaque de fin de course, soit en buvant une bonne dose de boisson glucosée, soit en avalant un tube énergisant prévu pour cela, quinze minutes ou dix kilomètres avant son attaque décisive.
  • Ravitaillement à poste fixe :
    • Il faut se replacer en tête de groupe à l’approche de la zone de ravitaillement.
    • Il faut bien se dégager sur la droite et ralentir pour prendre son bidon ou sa musette.
  • Ravitaillement à la voiture :
    • Attendre d’être sur une route suffisamment large.
    • Se mettre en queue de peloton.
    • Lever la main avec son bidon.
    • Remettre le bidon dans son porte bidon.
    • Attendre l’arrivé de la voiture de son Directeur Sportif.
    • Descendre au centre de la route à la hauteur de sa voiture, derrière celle du Directeur de Course.
    • Ne pas ralentir, il faut rester juste derrière la voiture du Directeur de Course.
    • Donner son ou ses bidons vides à son Directeur Sportif avec sa main droite.
    • Prendre les bidons pour toute l‘équipe au fur et à mesure dans sa main droite.
    • Puis lors du dernier bidon, mettre sa main gauche dans le creux du cintre et bien positionnée sa main droite à la hauteur du rétroviseur.
    • Mettre sa main droite en contact sur le bidon.
    • Attendre trois secondes l’accélération de la voiture pour prendre de la vitesse.
    • Mettre le bidon dans son porte bidon et reprendre sa place dans le peloton.
  • Pour toutes les accélérations violentes, sur le plat, dans les côtes, lors d’une relance après un virage serré, lors d’un sprint d’arrivée, toujours avoir les mains dans le creux du cintre.
  • Constamment bagarrer pour se replacer dans les vingt premiers du peloton.
  • Être avec ses équipiers à côté de son leader et ou de son capitaine d’équipe.